Discours

Bonsoir,

Tout d’abord, je tiens à vous remercier sincèrement de votre présence et je suis très heureux que vous soyez venus si nombreux.

Aujourd’hui commence une nouvelle et belle histoire, celle de Châlonnaises et de Châlonnais qui, comme vous et moi, ont décidé de prendre sérieusement et en toute responsabilité l’avenir de Châlons en main.

Si nous sommes rassemblés ici ce soir, c’est que nous avons toutes et tous ce petit plus qui fait de nous des passionnés de notre ville.

Sachez qu’aimer Châlons, c’est un dévouement, un acte militant ! Un acte d’Amour même, auquel il faut apporter des signes au quotidien. C’est le sens de notre engagement.

Comme vous, je porte Châlons dans mon coeur. Ma passion pour cette ville, je la vis à chaque instant et chaque jour depuis mon enfance. Comme vous, j’en arpente ses rues quotidiennement, j’y travaille et je suis heureux de pouvoir y vivre toutes mes passions.

Ensemble, nous aurons à nous exprimer lors des prochaines élections municipales pour construire le Châlons de demain. Je vous le dis haut et fort, il est venu le temps pour nous de construire son avenir ensemble.

Une ville où il fait et fera bon vivre. Une ville qui favorisera l’émancipation de chacune et chacun de ses habitants, quelle que soit la rue dans laquelle il et elle réside.

Une ville qui devra tout mettre en oeuvre pour rapprocher la Rive Gauche de la Rive Droite. Ensemble, nous donnerons à Châlons sa force et son effervescence.

Cette effervescence, elle s’appuie sur les Châlonnaises et les Châlonnais car ce sont eux qui sont à l’origine du projet « notre Passion, c’est Châlons ». Projet, que vous et moi, nous porterons à la connaissance de chaque électrice et chaque électeur de notre ville.

Chaque rencontre, chaque rendez-vous, chaque visite, chaque échange, tous ces moments sur le terrain depuis de nombreuses années, nous ont permis de construire un projet cohérent et réaliste au regard des grands défis qui nous attendent, en mêlant innovation et expérimentation faisant de nos atouts des réussites.

Notre projet qui sera proposé aux Châlonnaises et aux Châlonnais veut faire de notre ville, une ville qui respire. Une ville qui respire dans un cadre de vie harmonieux et en toute sécurité. Une ville qui privilégie la démocratie participative avec des décisions importantes qui seront prises en concertation avec ses habitants.

Nous voulons une ville qui s’épanouisse et se développe de nouveau grâce à la vitalité de son tissu économique et commercial, et au dynamisme de ses associations. Nous voulons une ville qui fasse que ses services publics soient utiles, accessibles aux habitants et répondent concrètement aux difficultés sociales de notre territoire.

Aujourd’hui, en toute connaissance, écouter les Châlonnaises et les Châlonnais est un devoir. Agir est une nécessité, c’est pourquoi « Notre Passion c’est Châlons » portera la voix de toutes celles et ceux qui en exprimeront le désir sans jamais oublier celles et ceux qui n’ont plus l’habitude d’être entendus.

Les 25 dernières années nous ont fait mettre un genou à terre, aussi je vous propose de nous relever et avancer avec fierté ! Vous l’avez compris, Ensemble nous devons incarner cette transition.

C’est pourquoi, ce soir, je veux porter cette alternative en me présentant à l’élection municipale de mars 2020 !

Mon engagement pour Châlons a toujours été et reste total, parfois fait de sacrifices, mais rempli de moments magnifiques, de rencontres passionnantes et d’évènements exceptionnels.

Mon engagement sur le terrain, mon engagement pour les Châlonnais, c’est ma mission, mon quotidien… ma passion c’est cet attachement, ce dévouement à ce territoire qui me donne tant.

Et surtout cet engagement s’appuie sur mon histoire, celle d’un enfant scolarisé à l’école La Fontaine, qui vivait dans un immeuble situé allée Paul Doumer, puis collégien à Victor Duruy et bachelier à Jean Talon. C’est l’histoire d’une jeunesse bercée par des récits d’un grand-père résistant communiste, dans une famille d’ouvriers et de fonctionnaires, c’est l’histoire d’un jeune militant socialiste qui fit ses premières armes avec Gérard BERTHIOT. C’est aussi l’histoire d’un jeune élu qui porte l’héritage de nos amis disparus trop tôt et auxquels je ne peux que penser et rendre hommage ce soir, Pascal FOCACHON, Francis LELOUP, et celui qui aura eu une importance toute particulière pour moi, mon ami Alain GOZE.

Enfin, c’est l’histoire d’un élu expérimenté depuis 2010, un élu qui prend exemple, un exemple qui va sans doute vous surprendre mais je l’assume, cet exemple c’est celui de Bruno BOURG-BROC, figure emblématique du territoire et passionnément attaché à Châlons-en-Champagne.

Enfin, durant les années à venir, je ne serai pas seul, mais accompagné d’une équipe de femmes et d’hommes, un collectif qui s’étoffe jour après jour. Je serai le capitaine de cette équipe dynamique, volontaire et à l’écoute où chacun des membres apportera ses compétences et ses connaissances.

Demain, Maire de Châlons, je serai présent à temps plein sur le territoire, en première ligne pour représenter notre ville, à votre contact au quotidien… Je ne changerai pas de ce que je suis aujourd’hui.

Notre liste ressemblera à Châlons, elle sera plurielle et ne portera pas d’étiquette partisane. Certains sont adhérents à des formations politiques, et c’est mon cas, car comme vous le savez, je suis au Parti socialiste. Oui, je suis issu du parti de Jean JAURES et de cela j’en suis fier ! Mais sachez que je suis avant tout châlonnais. Cette équipe sera en grande majorité composée de personnes issues de la société civile, du monde économique et du tissu associatif local.

Certains syndiqués, d’autres militants, tous partagent cette même idée d’un progrès du quotidien qui aura pour seul objectif l’amélioration de la vie de tous les habitants de notre ville.

Notre projet pour Châlons entre forcément en résonnance avec notre vécu, avec notre histoire ici à Châlons.

Il nécessitera de renverser la table et de mettre à profit nos expériences pour redonner de la vie et de l’envie à notre ville.

Je prends l’engagement devant vous ce soir, que la nouvelle équipe municipale devra respecter une charte de bonne conduite. C’est dans cette optique que je mettrai en place un observatoire des politiques publiques qui vérifiera la pertinence des mesures que nous prendrons.

Nous proposerons une nouvelle façon de faire vivre notre ville par l’échange, la concertation et l’accompagnement. En quelques mots, en donnant plus de liberté et de possibilités à celles et ceux qui se démènent et s’investissent au quotidien pour notre ville.

Ce projet en construction, continuera de vivre tout au long de la campagne mais aussi pendant la durée du mandat municipal à venir. Notre projet poursuivra également au-delà des 6 années, car il faut penser Châlons 2040, 2050… Le Châlons à énergies positives, le Châlons qui sera en mesure d’évoluer au fil du temps, anticiper les emplois de demain, une ville qui aura contribué à préserver la planète.

À ceux qui m’interrogent sur les motivations de ma candidature, elles sont simples.

Nous proposons de faire respirer Châlons par la transition :

  • Une ville en transition écologique, dans toutes les évolutions qui seront proposées, nous devrons nous dépasser et faire de Châlons cette vitrine du développement durable, où chaque projet, chaque investissement, et chaque mesure devra intégrer une dimension écologique. La social écologie sera le coeur de notre engagement !
  • Une ville en transition économique, car il est temps de définir une réelle stratégie économique, une économie durable, favorisant l’emploi, le développement d’entreprises, et redonnant une nouvelle vie à notre centre-ville.

Il est temps de créer les conditions d’un réel développement économique local, en accompagnant l’installation des entreprises, en soutenant le commerce de proximité, en favorisant une économie durable, en amplifiant nos atouts, et en mettant toutes mes forces dans le renforcement de l’attractivité de notre territoire !

Certains vous proposaient il y a 5 ans un « Plan Marshall pour le centre-ville », aujourd’hui… nous mesurons la gravité de la situation dans laquelle nous sommes…

Certains vous disent qu’il n’y a plus rien à faire pour le coeur de la ville… Je leur réponds, je suis prêt à me battre cellule commerciale après cellule commerciale pour reconquérir cette dynamique perdue.

  • Une ville en transition démocratique, car il est temps de redonner aux Châlonnaises et aux Châlonnais l’occasion de s’investir pleinement dans la cité, rendre la parole en transformant en profondeur les conseils de quartier, en y mettant les moyens nécessaires et en favorisant et soutenant le tissu associatif ! Il va falloir inventer, et expérimenter des processus de codécision.
  • Enfin, une ville en transition sociale, où les familles seront notre priorité dans une ville en sécurité. Nos enfants, les parents, les séniors, nul ne sera oublié, aucune composante des familles ne sera laissée pour compte car ce quotidien est le mien en tant que père de famille.

Et puis dans une ville où 21% des habitants vivent sous le seuil de pauvreté, nous ne pouvons pas faire ce constat et regarder ailleurs ! Nous nous attellerons à aider ces personnes à se relever ! Favoriser la justice sociale, voilà bien la racine de mon engagement !

Notre passion, c’est Châlons, c’est pourquoi, si vous voulez construire à mes côtés, avec nous, le Châlons de demain, je vous invite à nous rejoindre, et ensemble nous porterons cette transformation nécessaire et souhaitable pour notre belle ville.

Avant de conclure mon propos, j’aimerais si vous me le permettez, remercier les deux gérants de ce lieu, Christophe et Stephan. Nous sommes ici ce soir non pas dans une salle de réunion classique mais dans un lieu que j’ai volontairement choisi du fait de sa double symbolique pour moi :

  • Tout d’abord Christophe et Stephan sont des entrepreneurs engagés et surtout passionnés, je me souviens avoir été là au commencement des travaux. Quand on voit ce qu’ils ont fait de ce lieu, on se dit que la passion peut renverser des montagne, Bravo à eux !
  • Et puis nous sommes ici dans le quartier Schmit, ce quartier châlonnais avec lequel j’ai un lien particulier. Oui, les habitants de ce quartier sont les premiers châlonnais à m’avoir fait confiance en 2011 lors des élections cantonales, ils m’ont renouvelé leur confiance en 2015. C’est ici que tout a commencé pour moi, c’est d’ici que tout commencera pour nous !

Ce soir, en me déclarant candidat devant vous, avec vous, j’en appelle à la mobilisation de chacun, allez voir vos voisins, vos amis, votre famille, expliquez-leur qu’un nouveau Châlons s’ouvre à eux, qu’un autre choix est possible, et surtout, dites-leur qu’ils feront partie de cette aventure.

Demain, je vous le promets, nous mettrons tout en oeuvre, à notre façon, en mêlant concertation, innovation, dévouement et ténacité, pour transformer notre ville, et redonner sourire et fierté aux Châlonnais.

Mes amis, il nous reste 5 mois pour gagner. Si vous pouvez compter sur moi, je sais que je peux compter sur vous !

NOUS GAGNERONS ENSEMBLE !